sábado, 29 de octubre de 2011

Changement d'heure

Aujourd'hui on a une heure de plus pour dormir et dès demain on aura une heure supplémentaire de clarté le matin. L'objectif: économiser l'énergie.


Il y a des détracteurs qui se plaignent d'incidence sur la santé dont notamment des troubles du sommeil. Moi, j'en suis une. Je trouve le changement de l'heure assez perturbant et j'ai besoin de quinze jours pour me remettre de ce décalage. Êtes-vous d'accord avec le changement d'heure?



domingo, 23 de octubre de 2011

viernes, 21 de octubre de 2011

Pourquoi dit-on OK?


Cette expression vient de la Guerre de Sécession: les rapports pour savoir le nombre de morts sont notés simplement par un chiffre suivi de la lettre K (killed « tué »). Mais la vraie explication est liée à la déformation de la langue anglaise. Ok vient tout simplement du mot « all correct » qui, à la suite de la déformation, devient « Oll correct » donnant notre fameux OK, aujourd’hui utilisé sur toute la planète.


Source: lewebpedagogique.com/blogarchet

jueves, 20 de octubre de 2011

Un Espagnol exceptionnel

Fils de cheminot, Amancio Ortega, âgé de 75 ans, est le plus riche d'Espagne et septième au monde, selon le magazine Forbes, avec une fortune estimée à 31 milliards de dollars (22 milliards d'euros).

De son atelier de confection en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, Amancio Ortega a conquis le monde. Devenu milliardaire grâce à son empire Inditex et sa marque étendard Zara, il a passé le flambeau à son numéro deux... comme toujours, en toute discrétion.

Ses origines modestes l'ont poussé à quitter l'école dès 13 ans, pour travailler comme vendeur dans un magasin de chemises de La Corogne. Quatre ans plus tard, il créait déjà son entreprise, d'abord comme grossiste. Il ouvre la première boutique Zara en 1975, toujours à La Corogne. Suivront une deuxième, une troisième, jusqu'à passer les frontières: le Portugal en 1988, les Etats-Unis en 1989, la France en 1990...


De quoi intriguer les médias, qui cherchent à le rencontrer: en vain. L'homme, marié deux fois et père de trois enfants, n'accorde aucune interview. Pendant des années, personne ne sait d'ailleurs vraiment à quoi il ressemble. Amancio Ortega n'accepte de poser pour une photo officielle qu'à l'occasion de l'entrée en Bourse du groupe en 2001.

En près de 40 ans, Zara est devenu l'emblème d'un empire de la mode à petit prix, Inditex (Industria de diseño textil), premier vendeur de vêtements au monde, avec comme autres marques Massimo Dutti, Oysho, Bershka, Stradivarius, Pull and Bear, Uterquüe, Zara home...


Le groupe compte désormais plus de 5.000 boutiques dans 78 pays. Ses plus récentes conquêtes: l'Inde et l'Australie.
Les raisons du succès? Une rapidité époustouflante qui a pris de court ses concurrents: 40% des stocks sont renouvelés toutes les semaines, les arrivages débarquent en boutique tous les trois jours. La collection 2010 comptait plus de 30.000 modèles, chacun en faible quantité pour créer le manque.


Amancio a son petit secret: un approvisionnement de proximité, à plus de 50% d'Europe et du Maroc, afin d'économiser en coûts de transport et d'être le plus souple possible. Une mode éphémère qui a aussi ses détracteurs, la firme ayant été souvent accusée de copier les grands créateurs: "au début, il y avait des choses très ressemblantes, par exemple à des modèles de Chanel", rappelle la biographe d'Amancio Ortega, mais "aujourd'hui (Inditex) a 600 stylistes".



Autre point de friction: les conditions de travail des employés. Début juillet une partie des salariés espagnols ont manifesté pour dénoncer leur précarité, affirmant que 80% des effectifs travaillent à temps partiel avec de bas salaires.
L'homme, qui mange régulièrement à la cantine de l'entreprise, ne part pas à la retraite pour autant: il reste premier actionnaire d'Inditex, avec une part de 59,3%.
Source: www.linternaute.com

martes, 18 de octubre de 2011

lunes, 17 de octubre de 2011

Pourquoi dit-on "allô" au téléphone?


Tout commence chez les Marins Anglais qui pour saluer d’autres marins d’un autre bateau, utilisent « hallow ». Cette expression est francisée fin XIXe siècle pour devenir le Allo ? que l’on connaît bien. Après 1880, le mot « hello » est devenu aux Etats-Unis, la salutation la plus utilisée au téléphone.
Et en France bien sûr!

Source: lewebpedagogique.com/blogarchet

viernes, 14 de octubre de 2011

Notre Vallée du Silence dans un spot

Adam Raga, quatre fois champion du monde de trial, a célébré la Journée internationale de sensibilisation au bruit en changeant sa bruyante moto par une moto électrique dans la magnifique Vallée du Silence, chez nous, dans le nord de l'Espagne.

J'espère que ce spot servira à vous faire aimer le silence pas seulement dans la nature mais aussi dans la ville. En conséquence, à essayer de ne pas être bruyants (attention à ces motos qui tapent les oreilles!) et de respecter l'environnement.

miércoles, 12 de octubre de 2011

Le pronom ON

On va voir un pronom indéfini sujet qui vous pose des problèmes. N'oubliez pas que ON est un pronom indéfini qui est toujours accompagné d'un verbe à la troisième personne du singulier. Quand on l'emploie à la place de NOUS (en langue familière), il suit toujours cette règle.

ON peut avoir plusieurs traductions en espagnol: SE impersonnel, ALGUIEN (une ou plusieurs personnes sans identifier) , ELLOS/ELLAS impersonnel et NOSOTROS/AS en langue familière.


Quand on l'emploie en langue familière (à la place de NOUS) avec un temps composé, il faut accorder le participe comme si le sujet était NOUS mais le verbe auxiliaire est au singulier.


                            Finalement, on est arrivés à temps pour l'inauguration


Passons aux exercices de discrimination du sens en cliquant sur les images



viernes, 7 de octubre de 2011

Un peu de syntaxe

On vous demande de bien ordonner les phrases. Serez-vous capables?. Cliquez sur Exercice suivant sept fois pour compléter l'exercice.

miércoles, 5 de octubre de 2011

La mode espagnole dans la Fashion Week de Paris

La Fashion Week de Paris s'est déroulée du 27 septembre au 5 octobre 2011 pour les collections Prêt à Porter. Une semaine où les plus prestigieuses maisons ont présenté leurs collections automne-hiver 2011-2012. La mode espagnole y a été représentée par Amaya Arzuaga (qui a présenté sa collection dans le Grand Palais) et Estrella Marchs (qui a présenté sa collection dans l'Institut Français de Paris).

Amaya Arzuaga (née à Burgos) a commencé sa carrière dans l'entreprise Elipse qui appartient à sa famille. Au bout de deux ans elle a crée sa propre entreprise. Remarquable pour son talent et sa créativité, Amaya Arzuaga est depuis plus de dix ans un point de répère dans le monde de la mode. En Espagne, sa marque a plus de 200 points de vente, mais elle a des magasins dans d'autres villes étrangères: Paris, Milan, Anvers, Londres, Tokyo, New York, etc.
Voyez un diaporama de sa collection en cliquant ICI



Estrella Archs (née à Barcelone) a une longue carrière comme directrice créative de Ungaro et a travaillé chez Nina Ricci, Cacharel, Emilio Pucci et Prada avant de créer sa propre entreprise en 2008.

Voyez un diaporama de sa collection en cliquant ICI