miércoles, 16 de marzo de 2016

L'alcool au volant

En France, 23 jeunes sont tués sur la route chaque semaine, près de 1 250 par an. C’est ainsi la première cause de mortalité des 15-24 ans, sans compter les milliers de blessés graves. Or, l’alcool est en cause dans 30 % des accidents mortels de circulation. Le plus souvent, les conducteurs responsables de ces accidents sont des buveurs occasionnels.
L’alcool diminue les réflexes, la vigilance et la résistance à la fatigue. Il perturbe la vision, l’estimation des distances et provoque un allongement du temps de réaction. Son effet désinhibant amène à sous-évaluerles risques. On ne s’en rend pas compte quand on a bu, mais ces troubles commencent à apparaître dès le premier verre.

En France, on est autorisé à conduire avec une alcoolémie inférieure à 0,5g/l de sang et en moyenne cette limite est atteinte dès 2 verres.
Cependant la ministre fédérale de la Mobilité  compte totalement interdire l’alcool aux jeunes conducteurs pendant les trois ans suivant l’obtention de leur permis. Pour ces automobilistes, le seuil de tolérance sera abaissé à 0,2 g d’alcool par litre, contre 0,5 pour les autres.
Le taux maximum de 0,2 g par litre est déjà en vigueur pour les professionnels. Il signifie concrètement l’interdiction complète de boire. 

Source: tasanteenunclic.org, lesoir.be

Questions:
Que veut dire le mot "occasionnel"?
Quels sont les effets de l'alcool au volant?
Quelles mesures veut prendre la ministre fédérale de la Mobilité?

Expression orale:
Êtes-vous d'accord avec les mesures annoncées par la ministre? Pourquoi?
Que faites-vous quand vous sortez avec vos copains et le conducteur boit de l'alcool?
Quelles autres conséquences peut avoir l'alcool pour le buveur? Et pour les autres personnes?

Un peu d'humour du chat geluck pour un sujet vraiment sérieux et inquiétant



Publicar un comentario en la entrada