lunes, 23 de marzo de 2015

Un hommage aux victimes du débarquement de Normandie

Le débarquement en Normandie, nom de code opération Neptune, des troupes alliées en juin 1944 est une opération militaire amphibie dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale  qui précède la bataille de Normandie.

Le débarquement des troupes (d'ouest en est) se produit sur cinq plages: Utah Beach et Omaha Beach  pour les Américains,  Gold Beach, Juno Beach pour les Canadiens et Sword Beach pour les Anglo-Canadiens (incluant les Français libres des commandos Kieffer).

La côte normande est parsemée de cimetières militaires qui nous rappellent les pertes humaines (200.000) lors du débarquement qui a mis le point final à la Seconde Guerre Mondiale. Voici les monuments aux morts de ces cimetières
cimetière militaire
polonais de Langannerie










cimetière militaire
britannique de Bayeux 





cimetière militaire
allemand de La Cambe.








cimetière militaire
français les Gateys












cimetière militaire
canadien de Cintheaux









Enfin, Omaha Beach ou « Bloody Omaha » (où 22.000 soldats américains ont débarqué) qui a été la plus sanglante de toutes les plages du débarquement, bien que la plupart des soldats enterrés là ne soient pas décédés lors du débarquement mais au cours de la guerre ou après le débarquement de Normandie. Cette plage est un lieu de mémoire essentiel dans l'imaginaire collectif des opérations du débarquement proprement dites. 
Implantés sur la plage,  il y a trois monuments (les ailes de la fraternité, debout la liberté et les ailes de l'espoir), intitulée « Les Braves », en hommage au courage des soldats des forces alliées.

cimetière militaire américain de
Colleville-sur-Mer: les Braves
cimetière militaire américain,
de Colleville-sur-Mer
cimetière militaire
américain: Mémorial
Source: fr.wikipedia.org


Publicar un comentario