lunes, 7 de febrero de 2011

2011 Année Internationale de la Forêt

L'année 2011 a été proclamée l'année Internationale de la Forêt par l'Assemblée Générale des Nations Unies. L'intérêt de cette initiative est de faire comprendre aux gens que la disparition massive de 350 km2 de forêt par jour menace l'équilibre de la bio-diversité. Les arbres sont les poumons de la planète et les humains en ont besoin pour lutter contre le rechauffement climatique et toute sorte de pollution.

Cette dernière décennie, ce sont 200.000 hectares par an qui ont disparu, contre 8 millions la décennie précédente.
Parmi les responsables, on compte les catastrophes naturelles, les incendies et les insectes.
Les plantations d'arbres, en Asie, en Inde, au Vietnam et aux États-Unis ont contribué à réduire considérablement les pertes.

En revanche, la situation est préoccupante en Amazonie, notamment au Pérou où les zones déboisées ont favorisé l'étendue du paludismeLa situation est encore plus critique au Congo qui a perdu 130 millions d'hectares de forêts en une décennie.
La situation est devenue si catastrophique que les autorités commencent enfin à réagir.

Source: suite101.fr
Publicar un comentario