miércoles, 11 de marzo de 2009

Vendredi 13

En Espagne, mardi 13 c'est le jour qui porte malheur mais presque partout dans le monde, le chiffre 13 se maintient; le jour change: de mardi à vendredi.


Dans une année, il y a un, deux ou trois vendredi 13. Le plus souvent il y en a deux. Pour qu’il y en ait trois, il faut que le premier jour de l’année (1er janvier) tombe un jeudi.



On raconte que la peur du 13 trouve son origine dans l’Antiquité. Autrefois, tout était en base 12 ; le système duodécimal était en vigueur. Il y avait 12 tribus d'Israël, 12 lunes dans l'année, 12 heures de jour, 12 heures de nuit, 12 travaux d'Hercule, 12 signes du zodiaques... et le 13 pouvait donc porter malheur puisqu'il suivait ce 12 parfait.

Depuis cette crainte se transmet de générations en générations. On appelle les gens qui ont peur du 13 les triscaidécaphobes. D'autres personnes ont réagi à l'inverse et sont persuadées que le 13 porte bonheur. Ce jour-là, de grands tirages de lotos et autres jeux de hasards ont lieu.


Il existe plein d’autres superstitions. L’une d’entre elle consiste à croire qu'il est dangereux de passer sous une échelle. Cette superstition viendrait du fait que l'échelle posée sur le sol et appuyée contre le mur forme un triangle. Le triangle est une forme géométrique qui a été souvent vue comme une forme sacrée. Franchir ce triangle serait sacrilège et porterait malheur.

D'autres superstitions encore font appel aux matières: toucher du bois, pour conjurer le mauvais sort; avoir un fer à cheval, pour avoir du fer sous la main; briser du verre blanc, pour avoir autant d'années de bonheur que de morceaux de verre...

Répondez aux questions par écrit:
1 - Quel est le maximum de vendredi 13 que l'on peut avoir en une année?
2 - Comment appelle-t-on les personnes qui ont peur du treize ?
3 - Pourquoi raconte-t-on que passer sous une échelle porte malheur ?
4 - Pourquoi le fer à cheval porterait-il bonheur ?
Publicar un comentario