jueves, 22 de diciembre de 2016

Les couleurs du Père Noël

Le Père Noël des origines tire ses sources de Saint Nicolas (que l'on fête le 6 décembre) .Le moderne, d'abord vert, d'autres couleurs puis rouge, s'est forgé entre poésie et marketing...


Le Père Noël que nous connaissons au XXIe siècle n'a pas toujours eu cette allure ! Païen vert ou rouge multicolore, le bonhomme bienveillant à la longue barbe blanche a connu de multiples métamorphoses. 


Comment est-on passé de Saint Nicolas au Père Noël bleu, vert, marron, orange, jaune des représentations païennes en passant par le Santa Claus rouge des Américains et le Père Noël rouge vif commercial de Coca-cola ? Quand le Père Noël est-il né sous la forme que l'on connaît ? 


Notre papa noël international a commencé en bas de l'échelle : dès les prémices du culte de Saint Nicolas, un personnage l'accompagne, présenté comme son valet dans les contrées de tradition germanique. 

Aux Etats-Unis,  en 1822, Clement Clarke Moore, un pasteur newyorkais, met en scène dans des poèmes imagés sur "la visite de Saint Nicolas" un Père Noël vêtu de rouge, fumant la pipe. Un bonnet remplace alors la mitre d'évêque de Saint Nicolas et la cape s'évapore déjà sous le chaud manteau de fourrure. De nombreux éléments qui contribueront à dessiner la légende du bonhomme (déjà) vêtu de rouge à la barbe blanche figurent déjà dans le récit .

​Clement Clark Moore raconte aussi la tournée des cadeaux du futur Père Noël sur un traîneau tiré par huit rennes (alors que le Saint Nicolas d'origine voyageait à dos d'âne). Exporté dès le 19e siècle aux Etats-Unis par les émigrés hollandais, Sinter Klaas, le Père Noël néerlandais, sera transformé au fil du siècle par les écrivains et dessinateurs américains en un vieux lutin appelé tour à tour Saint Nick et Santa Claus et vêtu de rouge, bien que cette couleur ne soit pas encore définitive. 


Publicar un comentario