miércoles, 3 de junio de 2015

Le pacte des loups

« Le pacte des loups » est une mise en scène d’une ancienne légende française du XVIIIème siècle.

“La Bête du Gévaudan" est un animal anthropophage à l'origine d'une série d'attaques contre des humains survenues entre le 30 juin 1764 et le 19 juin 1767. Ces attaques, dont entre 88 et 124 ont été mortelles , ont été perpétrées au nord de l'ancienne province du Gévaudan.

Le fait que toutes les victimes n'ayant pas réchappé aux attaques aient été des femmes et des enfants, s'il peut d’abord faire penser à l'œuvre d'un tueur sadique, s'explique sans doute par les circonstances de l'époque : ces victimes - souvent très jeunes - gardaient seules les troupeaux et constituaient donc des proies plus faciles que les hommes travaillant, eux, la plupart du temps en groupe et munis d'outils qui servaient (faux, fourche, hache, ...) pouvant facilement se transformer en armes de défense.” 




Les hypothèses sur l’assassin ont été diverses mais c’est vrai qu’à partir du moment où Jean Chastel a chassé la bête (qui n’était pas un loup), les assassinats ont cessé.

Des statues se dressent dans de différents villages français  pour rappeler cette affreuse épisode.


Statue de la bête du Gévaudan à Marjevols




Statue de la bête du Gévaudan à Saugues










Statue de l'attaque de la bête du Gévaudan à Auvers
Statue de la bête du Gévaudan à Saint-Privat-d'Allier





















































Source: wikipedia


Voici les meilleures scènes du film

Publicar un comentario