jueves, 25 de octubre de 2012

Bernadette Soubirous: les origines des Sanctuaires de Lourdes

Bernadette Soubirous a vécu 35 ans dont 22 années à Lourdes au XIXe siècle.  En 1958, dans la Grotte de Massabielle, à Lourdes, la Vierge Marie lui apparaît à 18 reprises et la vie de Bernadette est transfigurée.

À l'âge de 22 ans, elle prend l’habit religieux en recevant le nom  de sœur Marie-Bernard.Depuis le 3 août 1925, le corps de Bernadette repose  dans une châsse de verre située dans la chapelle de l'ancien couvent Saint-Gildard, à Nevers. Le site est celui de la maison-mère des Soeurs de la Charité, appelée maintenant "Espace-Bernadette-Soubirous-Nevers". Sur le visage et sur les mains de Bernadette ont été déposés de très fins masques de cire.Le 8 décembre 1933, Bernadette est proclamée "sainte".


Beaucoup touchent le rocher, dans la Grotte des Apparitions.  
A proximité de la Grotte, 70 tonnes de cierges brûlent chaque année, sans discontinuer depuis le 19 février 1858. 
La popularité de l'eau de Lourdes est née des miracles. Effectivement, le moyen apparent le plus fréquent des miracles de Lourdes, c’est l’emploi de l’eau de la source (49 sur 67 miracles officiels), soit en application, soit en ingestion, soit en bain. 

Ce qui frappe le plus le pèlerin de Lourdes, ou surtout le simple visiteur, c’est la présence de nombreuses personnes malades et handicapées, dans l'enceinte des Sanctuaires.Officiellement, 80 000 personnes malades et handicapées de tous les pays se rendent à Lourdes chaque année.

Source: fr.lourdes-france.org

Publicar un comentario