lunes, 28 de mayo de 2012

La Palme d'or de Cannes 2012

Michael Haneke, déjà vainqueur de la Palme d'or en 2009 pour Le ruban blanc, rentre dans le cercle très fermé des réalisateurs deux fois lauréats de cette distinction suprême. Cette année la Palme d'or a été pour L'amour.
Le film raconte les épreuves que subisse un couple de personnes âgées, à l'amour très fort toute leur vie, au moment où l'un des deux (le femme) est frappé par une attaque cérébrale. Le cinéastre autrichien révèle que sa femme et lui se sont fait le même serment que dans le film: la maladie, la vieillesse et la mort approchant, continuer de s'aimer.

 

 
Michel Haneke est un réalisateur et scénariste autrichien assez polémique dont les film ont un rythme lent  et où les intrigues n'existent pas. Les thèmes récurrents de ses films sont :


  • La  « glaciation émotionnelle », ou déshumanisation de la classe moyenne et bourgeoise occidentale.
  • La désagrégation de la cellule familiale dans la société moderne.
  • La représentation d'une violence ordinaire, déréalisée et sans motif.
  • Une critique dirigée contre les médias de masse.
  • Une dénonciation de la culture du divertissement et du spectacle (télévision, jeux vidéo) et la manière dont celle-ci banalise la violence.
  • Le refus ou l'incapacité de communiquer directement avec l'autre.
  • Le problème du racisme et du refoulement de l'Histoire.
 Source: francesoir.fr, l'express.fr, wikipédia.

No hay comentarios: