viernes, 22 de enero de 2010

Cet air-là

Voilà une chanson que mon élève Mª Rosa m'a demandé de mettre dans le blog. Je lui offre avec plaisir les trois versions qui existent, comme ça elle pourra choisir celle qu' elle préfère.

La première et l'originale, la version de France Gall de 1966


La deuxième, une version de Julien Doré dont la qualité de l'image n'est pas très bonne mais le son, ça va



et la troisième, la version de April March (une Californienne qui chante en anglais et en français)


Cet air-là
Quand ils sont longs les jours de pluie
Quand je suis seule quand je m'ennuie
Que dans un rythme monotone
Au fond de moi ton nom résonne

Il me reste cet air-là
Qui vient me parler de toi
Car en chantant cet air-là
Je ne peux penser qu'à toi

Lorsque tour à tour dans ma vie
Que je n't'ai pas vu de la semaine
Que je dis comme une litanie
À mon oreiller que je t'aime

Il me reste cet air-là
Qui vient me parler de toi
Car en chantant cet air-là
Je ne peux penser qu'à toi

Sur le triste quai d'une gare
Si un jour la vie nous sépare
Ou que ton coeur change de route
Moi j'aurai le mien en déroute

Il restera cet air-là
À jamais au fond de moi
Car pour toujours cet air-là
Parlera de toi et moi

Il restera cet air-là
À jamais au fond de moi
Et je sais que cet air-là
Te ramènera vers moi
Publicar un comentario