domingo, 17 de mayo de 2009

Le Mont Saint Michel (1)

Parmi les châteaux et les abbayes qu'on peut admirer en Normandie, le monument le plus renommé c'est l'abbaye du Mont Saint Michel. Inscrit au "Patrimoine Mondial" par l'Unesco en 1979, ce lieu touristique reçoit aujourd'hui plus de trois millions de visiteurs par an.



Appelé la "Merveille de l'Occident", le Mont Saint Michel se trouve au coeur d'une immense baie envahie par les plus grandes marées d'Europe.


Quand le mont restait isolé par l'effet de la marée il fallait tout apporter en bateau. De nos jours, même aux plus fortes marées, la digue qui rejoint le Mont Saint-Michel au continent, est insubmersible.


La première église y a été construite en 709 et consacrée à l'archange Michel. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'est installé sur le rocher. C'est à ce moment-là qu' on a construit l'église préromane. Pendant le XIe et XIIe siècle, on a contruit l'abbaye. Au XIIIe siècle, on a construit la partie gothique.



Ce centre spirituel et intellectuel a été avec Rome et Saint-Jacques de Compostelle, l'un des plus importants pèlerinages de l'Occident médiéval.



Pendant près de mille ans des hommes, des femmes, des enfants sont venus, par des routes appelées "chemin de Paradis", chercher auprès de l'Archange l'assurance de l'éternité.


Devenue prison sous la Révolution et l'Empire, l'Abbaye a nécessité d'importants travaux de restauration à partir de la fin du XIXème siècle.
Les Frères et les Soeurs des Fraternités Monastiques de Jérusalem s'y sont installés en 2001.

Source: adaptation de www.ot-montsaintmichel.com

1 comentario:

Cesco dijo...

D'un Mont Saint-Michel à l'autre, il y a aussi celui du Monte Sant' Angelo en Italie. Presque oublié aujourd'hui, ce sanctuaire du Gargano, l'éperon de la botte italienne, fut l'un des plus célèbres de la chrétienté. Et l'un des premiers puisque la tradition y place l'apparition de l'archange à la fin du Ve siècle. Bien avant le mont de Normandie, bien avant la dévotion à saint Jacques en Galice, Saint-Michel du mont Gargan draina des millions de pèlerins vers sa grotte sacrée. Et tous ceux qui se rendaient en Terre sainte en s'embarquant dans les ports du sud de l'Italie venaient saluer l'archange.

Au Monte Sant' Angelo, la dévotion demeure, mêlée de tradition populaire. Le jour de la fête patronale, une procession pittoresque parcourt les ruelles du village et l'on se presse encore pour s'approcher de l'archange, comme aux grands jours des pèlerinages médiévaux.