domingo, 25 de enero de 2009

L'origine du croissant

A la fin du XVIIe siècle, Vienne (la capitale de l'Autriche) était siégée par les Turcs. Une nuit, quand les Turcs ont décidé d'attaquer, les boulangers viennois, qui travaillent la nuit, ont entendu les ennemis et ont donné l'alerte. Grâce à cette alerte, les Turcs ont été vaincus.

Pour immortaliser cet événement, ils ont inventé une pâtisserie appelée le "Hörnchen" (qui veut dire "petite corne" en allemand) avec la forme de la lune du drapeau turc.

Au XVIIIe siècle, la reine Marie Antoinette (femme du roi Louis XVI et d'origine autrichienne) a introduit et popularisé ce gâteau en France.



Mais ce n'est qu'en 1920 que les boulangers français l'ont modifié et qu'ils ont créé le "croissant" tel que nous le connaissons (très différent de l'original Hörnchen). Puis, il est devenu un symbole national français.









Publicar un comentario